Présentation de 60 millions de piétons


 

60 Millions de Piétons, l’association qui porte la voix des piétons

Comment agit l'association 60 Millions de Piétons ?

60 Millions de Piétons est une association non-gouvernementale. Elle agit au niveau national. Elle a des relais au niveau local au travers d’associations de piétons,d’usagers ou de protection de l’environnement et par l'intermédiaire de ses adhérents actifs. Elle peut agir directement sur Paris de par ses statuts.

60 Millions de Piétons agit au plus haut niveau (ministères, parlementaires, sénateurs). Elle intervient sur le terrain en appui de ses correspondants locaux et des associations locales adhérentesd avec l'objectif que la culture piétonne soit dans l'esprit des décideurs et des aménageurs et que le piéton soit pris en compte en priorité dans les arbitrages sur la mobilité.

60 Millions de Piétons intervient, à tous les niveaux, pour défendre les droits des piétons et pour valoriser la marche à pied, notamment dans les médias (TV, presse nationale et régionale, radios) qui la sollicitent régulièrement. Elle est présente sur les réseaux sociaux (Facebook, twitter, linkedin).

60 Millions de Piétons a acquis une expertise d’usager qui lui permet de faire des diagnostics et de proposer des solutions.

60 Millions de Piétons n’hésite pas à recourir en justice face à une décision administrative allant à l’encontre de la circulation et de la sécurité des piétons, si la jurispudence qui peut en sortir fait avancer la cause piétonne.

60 Millions de Piétons  compte essentiellement  sur les adhésions et  sur les dons pour mener ses actions afin de conserver son libre arbitre.

Pourquoi est-il nécessaire de défendre la cause piétonne ?

Piétons, nous faisons tous le même constat :

Des trottoirs mal entretenus, parfois déformés entraînant des chutes, pas assez larges notamment pour les fauteuils roulants ou les poussettes d’enfants, encombrés d’obstacles divers (trou dans le revêtement, poteaux, poubelles, jardinières de fleurs, …), avec une impression désagréable que ces trottoirs sont de plus en plus envahis par des terrasses de café débordantes, des voitures en stationnement et plus récemment des vélos, des motos et maintenant des trottinettes.

Des cheminements piétons discontinus, le trottoir disparaissant, notamment dans les zones péri-urbaines ou étant inexistant dans les villages pour aller prendre le bus scolaire, des cheminements rallongés par la coupure de grandes routes ou de chemins de fer en l’absence de passerelles, des cheminements détournés par des chantiers ou simplement des immenses carrefours giratoires.

Un sentiment d’insécurité, principalement pour traverser les routes, où les passages piétons ne respectent pas les règles de l’art de l’aménagement ou simplement pour marcher paisiblement la nuit faute d’éclairage des trottoirs.

Pourquoi promouvoir la marche à pied  et faire de la mobilité piétonne un enjeu de mobilité prioritaire

La marche à pied est votre mobilité quotidienne :

La marche à pied est si importante pour la santé de nos enfants et si précieuse pour les personnes âgées. La marche est un mode de déplacement peu onéreux, bénéfique pour l'environnement. La marche à pied est une solution incontournable de la transition écologique.

La marche à pied et le piéton sont oubliés des politiques publiques :

La marche à pied n'apparait pas en tant que mode de déplacement à part entière dans la plupart des plans de déplacement urbains ou des plans de mobilité d'entreprises.

La marche à pied est insuffisamment traitée dans les documents d'urbanisme, notamment dans les plans locaux d'urbanisme et dans l'instruction des permis de construire.

La marche à pied figure à peine dans les programmes de mobilité de la plupart des municipalités.

Le piéton est souvent perçu comme un obstacle dans les projets de voirie.

L'accessibilité de la voirie n'est pas assurée pour les personnes handicapées

Des résultats ont été obtenus, notamment depuis la sortie du COVID, mais il reste beaucoup à faire, et seule la voix de milliers d’adhérents parviendra, par différentes voies d’expression, à faire prendre en considération par les pouvoirs publics les attentes élémentaires du piétons : confort de marche et sécurité.

Que demande "60 Millions de Piétons" en priortié aux pouvoirs publics ?

· Une impulsion de l'Etat au travers un plan national en faveur de la marche à pied avec des moyens humains et financiers pour le mettre en oeuvre

 . Des « Plan Pietons » obligatoires, intégrés dans les plans de mobilité.

· La prise en compte des déplacements à pied dans les documents d’urbanisme et les projets d’aménagement.

 . La réactualisation des Plans d'accessibilité de la voirie et de l'espace public (PAVE)

· La nomination de référents (es) PIÉTON dans les quartiers ayant pour mission de développer une culture piétonne, d’être à l’écoute des plaintes des piétons et de les traiter, de solliciter des audits de sécurité des aménagements piétons à venir ou existants.

· La suppression des discontinuités des cheminements piétons et des effets de coupures dus aux grandes infrastructures (routes, voies ferrées et fluviales).

· La sanctuarisation des trottoirs bannissant le stationnement et la circulation des quatre et deux-roues y compris les vélos et les trottinettes.

· Le « confort des trottoirs » : trottoirs sans obstacles type poubelles ou extension de terrasse au profit d’assises, largeur suffisante pour se croiser, revêtement adhérent et uni, ...

· La prévention des accidents piétons par l’audit de sécurité des passages piétons, l’amélioration de l’éclairage des trottoirs, l’apaisement du trafic par la création de vraies zones de rencontres.

Pourquoi rejoindre 60 Millions de Piétons  ?

Plus nous serons nombreux, plus nous pèserons pour le bien des piétons. N’hésitez pas à nous rejoindre et à participer à la renaissance de la marche à pied.

Vous êtes piétons et avez l’impression d’être livrés à vous-mêmes dans les rues. Vous êtes habitants, touristes, salariés, commerçants, … Vous marchez dans les villes et les villages pour faire vos courses, aller chez le médecin, prendre le bus, récupérer votre véhicule, par obligation ou simplement par plaisir de flâner ou de faire les vitrines.

Alors, nous vous invitons à rejoindre notre association en adhérant et/ou faire un don (droit à une réduction d'impôts).

Lire nos statuts mises à jour le 1er avril 2023


 

 

Haut
Back to top