Les sites olympiques seront-ils accessibles ?


"60 Millions de Piétons" alerte le Président du Comité d'organisation des JO. Hélas, les personnes en situation de handicap connaîtront de grandes difficultés pour atteindre les sites. Près de 20 ans après la loi sur l'accessibilité, c'est toujours la galère pour les personnes en situation de handicap permanente ou temporaire; soit plus de 30% des piétons.

Lettre ouverte
à
Monsieur Tony ESTANGER
Président du Comité d'organisation
Jeux olympiques et paralympiques d'été de 2024
46 rue Proudhon
93300 Aubervilliers

Le 12 octobre 2022

Monsieur le Président,

La France et Paris sont à 653 jours de l’ouverture des Jeux olympiques et à 686 jours de l’ouverture de Jeux paralympiques. Votre objectif annoncé à cette occasion est de faire de ces jeux des jeux inclusifs et accessibles. Près de 350 000 visiteurs en situation de handicap devraient être accueillis à Paris.

Certes, des efforts sont entrepris pour proposer une offre de service de mobilité aux personnes ayant un handicap. Force est de reconnaître qu’il n’en est pas de même concernant l’accessibilité à pied des sites olympiques et des transports en commun.

Un autre de vos objectifs est de rendre les sites accessibles à vélo avec des investissements dédiés à cette fin. En revanche, que rien ne soit entrepris pour la marche à pied, mobilité qui est la mobilité inclusive par excellence.

Plus de 20 % des trottoirs à Paris ne respectent pas la norme de 1,60 mètres de large pour assurer les cheminements piétons, telle que pourtant fixée par la Ville de Paris, dans son Plan d’accessibilité des voiries et de l’espace public.

Les autres villes qui accueillent certaines épreuves, ne sont guère plus accessibles aux piétons et la plupart des trottoirs ne permettent pas à deux personnes en fauteuil roulant de se croiser.

Pire, les aménagements de voirie en cours de réalisation, à la fois à Paris et dans les autres villes organisatrices dérogent souvent aux normes protégeant les personnes à mobilité réduite.

Monsieur le Président, il n’est pas encore trop tard pour relever ce défi de rendre véritablement ces jeux inclusifs et d’être un modèle en matière d’accessibilité pour les piétons, tout particulièrement ceux en situation de handicap.

Vous pouvez compter sur 60 Millions de Piétons, et sur toutes les associations qui défendent la cause des personnes vivant une situation de handicap pour vous aider à réussir ce qui serait la plus belle victoire de la France pour ces Jeux.

Je vous prie d'agréer, Monsieur le Président, l'expression de ma très haute considération

         Claude Birenbaum
               Président

Photo tirée de l'article  "Comment penser une ville accueillante à l’égard des personnes en situation de handicap ?" _ Société Bouygues-construction

Pic

Haut
Back to top