Pour des plans "Piéton" municipaux

Pour des plans "Piéton" municipaux


6 axes d'actions et 40 propositions de 60 millions de piétons

Pour des villes et des villages plus accessibles aux piétons

Chaque ville, chaque métropole incluant les villages devraient se doter d'un plan "Piéton" dans le cadre des plans de mobilité. Le piéton est le grand oublié des politiques publiques de mobilité. Pourtant, tout déplacement débute et se termine à pied. Le piéton est le moteur de l'économie de la cité. La marche à pied a toutes les vertus de socialisation, de santé et de protection de l'environnement.

Un tel plan peut comprendre plusieurs axes :

Axe 1 : La mise en œuvre une stratégie de valorisation de la marche à pied comme une mobilité prioritaire :

  1. L’élaboration d’un schéma directeur « piéton » ayant pour objectif d’augmenter la part modale de la marche de 30% et de diminuer l’accidentalité piétonne dans les mêmes proportions durant le mandat, reposant sur un audit indépendant de la voirie, et débattu en concertation avec les habitants et les associations agissant sur ce thème.
  2. L’adoption d’un plan annuel « piéton » programmant et budgétisant les projets d’aménagement.  
  3. La mise en place d’un comité de suivi de l’exécution de ce plan marche (ou dans le cadre d’une commission extra-municipale des mobilités et de leur sécurité).
  4. La nomination d’un référent piéton au sein de l’équipe municipale, formé aux problématiques de la marche à pied, garant de la prise en compte des piétons dans les projets municipaux (voirie, urbanisme, transports, accessibilité,  ..).
  5. La mise en place d’un observatoire des déplacements piétons comprenant un dispositif de déclaration à la municipalité de chaque accident dont est victime un piéton en vue d’y remédier.
  6. La réalisation d’une enquête de type REAGIR pour tout accident où un piéton est gravement accidenté.
  7. L’intégration dans le Plan local d’urbanisme et dans son projet d’aménagement de développement durable d’exigences relatives à la continuité et à la qualité des cheminements piétons et leur contrôle dans l’attribution des permis de construire des projets.
  8. La mise à jour du plan de mise en accessibilité de la voirie et des aménagements des espaces publics (PAVE) pour tenir compte de l’intrusion des nouvelles mobilités (trottinettes électriques et autres EDPM), avec confirmation de leur interdiction de circuler et de stationner sur les trottoirs

Lire la suite : consultez et téléchargez le PDF dans l'espace Téléchargements :

Pic

Haut
Back to top