Législation

Passage piétons : Aménagement d'une zone tampon sécurité

09 janvier 2019

Les maires ont désormais la possibilité d’aménager une « zone tampon de sécurité » de 2 à 5 mètres devant chaque passage pour piétons

En savoir plus

Commentaire de "60 Millions de Piétons" :

"Une ligne d’effet  indique aux conducteurs là où il doit s’arrêter. Elle peut être virtuelle. C’est le cas pour les feux tricolores mais qu’en est-il pour cette nouvelle ligne pour les passages piétons ? Où s’arrêter en son absence ? Pourquoi peut-elle varier entre 2 et 5 mètres et quelles sont les critères où elle peut être implantée ? Pourquoi n’est-elle pas une ligne de « cédez le passage » large de 50 cm plus visible et plus conforme à la règle de laisser le piéton traverser ?  Cet arrêté est  imprécis pour une application selon les règles d’uniformité et d’homogénéité de la signalisation indispensables à l'efficacité de cette ligne . Nous avons peur que cela soit un peu n'importe quoi dans nos rues, ce qui  est hélas déjà le cas  en matière de signalisation. Il faut dire que les instructions interministérielles sur la signalisation sont souvent méconnues des services. Il ne suffit pas d'avoir le permis pour décider de faire un marquage. La signalisation est un métier, qui hélas ne semble plus être enseigné".

D'autres questions sont en suspend comme celle de savoir si un automobiliste stationnant dans la zone tampon est en infraction ou non. C'est le cas pour un sas vélo par exemple qui a la même ligne de démarcation.

Le dossier brûlant de la ligne d'arrêt devant les passages piétons,

par Jacques Robin, ingénieur routier et expert en accidentologie : 

http://www.securite-routiere-plus.com/

http://www.securite-routiere-plus.com/pages/ligne-d-arret-passage-pieton.html

À lire également l'article du journal Le Figaro