Présentation

Vous êtes piétons ?

Évidemment oui, comme tout un chacun, comme plus de 60 millions d’usagers de la voie publique.

Pourquoi une association de piétons ? 

Parce que leur sécurité, sur la voie publique (chaussée et trottoir) ne cesse de se dégrader depuis plusieurs années.

Commençons par les trottoirs. Ceux-ci, conçus pour l’usage exclusif des piétons, sont aujourd’hui couramment empruntés par des usagers à bord d’engins roulants de toutes sortes (vélos, patins et planches à roulettes, gyropodes, trottinettes électriques, etc…) qui risquent de blesser les piétons ainsi que les autres usagers vulnérables tels les personnes en situation de handicap, les parents avec leurs poussettes, etc…. Il peut même arriver que deux de ces engins entrent en collision sur le trottoir, et provoquent la mort de l’un de leurs conducteurs. Ceci est déjà arrivé, comme le montre l’extrait ci-contre du journal (voir onglet publications et nos courriers).

Par ailleurs, l’espace se rétrécit pour les piétons sur les trottoirs, du fait de la multiplication  des terrasses de cafés et de restaurants, ainsi que des emprises de stationnement autorisés de deux roues, auxquelles s’ajoute le stationnement sauvage de ces mêmes deux-roues, ce qui a pour résultat de majorer les risques.

Les pouvoirs publics ne font pas preuve de beaucoup de zèle pour remédier à cette situation, d’autant que nul ne peut leur opposer le nombre de blessés sur le trottoir. De telles statistiques n’existent simplement  pas, et cela parce qu’aucun procès-verbal de police n’est dressé lorsqu’un piéton est heurté sur le trottoir par un vélo ou un skateboard.  Il existe pourtant des moyens de reconstituer le nombre et la nature de la plupart de ces accidents, en interrogeant par exemple les compagnies d’assurance ou le Fonds de Garantie qui indemnisent les victimes. Mais les pouvoirs publics n’en font rien, et de cette façon, évacuent le problème. C’est seulement l’union des piétons et autres usagers licites du trottoir qui pourra contraindre les responsables politiques à accorder à ce problème l’attention qu’il mérite.

L’objectif de notre association est de parvenir à restituer aux usagers vulnérables du trottoir (piétons, etc..) l’exclusivité de cette portion de voie publique. De nombreuses démarches ont été accomplies, par notre association, parfois seule, parfois en coordination avec des collectifs, tel le « Collectif pour une France accessible »  qui regroupe une quarantaine d’associations.  Des résultats ont été obtenus, mais il reste beaucoup à faire, et seule la voix de milliers d’adhérents parviendra, par différentes voies d’expression, à faire prendre en considération par les pouvoirs publics nos revendications de ce droit élémentaire qu‘est la sécurité.

Par souci de brièveté, nous ne ferons qu’évoquer le volet de l’insécurité des piétons, sur la chaussée, où les accidents ont le plus souvent des conséquences fatales pour les victimes. C’est ainsi qu’en 2016, on a dénombré 559 piétons tués sur la chaussée, soit + 19,4 % par rapport à 2015 (chiffres publiés le 26 juin 2017 par le Ministère de l'Intérieur), un sur deux était âgé de plus de 65 ans ! Les moins de 14 ans ne sont pas non plus épargnés, un sur quatre parmi les 4500 piétons hospitalisés. Beaucoup d’améliorations doivent être apportées à la signalisation et à l’éclairage des passages protégés, à l’instar de la commune de Berry-Bouy près de Bourges (18), voir sur notre page Facebook le reportage de France bleu, à l’affichage lumineux aux carrefours, du temps restant à courir avant que les feux tricolores pour les automobilistes passent au vert, etc….

Nous nous tenons à votre disposition pour toute question, et vous invitons à prendre en main votre sécurité et celle de votre famille.

Vous êtes sensibles aux intérêts que nous défendons et aux actions que nous menons afin de libérer les trottoirs d’embûches de toutes sortes : automobiles, motos, scooters, panneaux publicitaires amovibles, terrasses envahissantes, jardinières de fleurs, potelets…

Alors, nous vous invitons à rejoindre notre association en adhérant et/ou faire un don, en vous rendant à l’adresse ci-dessous pour télécharger le bulletin d’adhésion ICI 

ou rendez-vous à l'onglet "Adhérer" pour paiement par virement

Qui sommes-nous et que font "Les Droits du Piéton" ? ICI

Les attentes prioritaires de l'association ICI  

En savoir plus sur la sécurité routière 

Adhérer en ligne via "helloasso" paiement sécurisé par carte bancaire 

Nous contacter

Formulaire de contact